Libérez-vous de l'esclavage tabagique.

Réaliser avant tout ce que contient une cigarette : Les composants d'une cigarette sont le tabac, la nicotine, le goudron, l'arsenic, l'acétone, des additifs ainsi que des agents de saveur et de texture. La combustion de la cigarette allumée produit la fumée qui devient, une "véritable usine chimique".

La combustion d'une cigarette entraîne la formation de plus de 4000 substances  toxiques qui sont présentes dans la fumée de cigarettes. Plus de 40 composants sont cancérigènes. Allumer une cigarette entraîne la formation de benzène, de monoxyde de carbone, d'oxyde d'azote, d'acide cyanhydrique, d'ammoniac et de mercure ainsi que des métaux dont le plomb, le mercure et le chrome.

Lorsqu'un fumeur fume une cigarette, tous les produits chimiques se mélangent et forment un goudron collant. Le cadmium est un métal lourd qui met 70 ans à s'évacuer de l'organisme. Ne jamais laisser une cigarette se consumer dans un cendrier car les substances dégagées dans la fumées sont encore plus dangereuses que celles qui sont inhalées.

Quels sont les effets de la nicotine ? :

- La nicotine n'est pas cancérigène.

- La nicotine rend les fumeurs dépendants au tabac, et les expose secondairement aux dizaines de substances toxiques et cancérigènes.

- La nicotine stimule le système nerveux et provoque une forte dépendance proche, voire même supérieure, à celle provoquée par l'héroïne et la cocaïne.

- La nicotine met environ 7 secondes pour arriver au cerveau, et provoquer cette sensation de plaisir et de détente.

- La nicotine agit sur le cerveau et entraîne une diminution du stress, une sensation d'avoir moins besoin de manger ou un effet stimulant.

- La nicotine provoque des effets néfastes cardiovasculaires, en augmentant la fréquence cardiaque.

- La nicotine diminue le diamètre des artères irriguant les mains et les pieds provoquant une baisse de leur température.

- La nicotine est présente naturellement dans le tabac et sa concentration varie en fonction de la partie de la plante. On la retrouve sous forme de particules en suspension dans la fumée.

Les conséquences du tabac sur la santé : Les effets sur la santé et la qualité de vie sont encore trop souvent méconnus, et doivent être rappelés afin de faire prendre conscience aux fumeurs des risques qu'ils prennent, et qu'ils font prendre à leur entourage. Les effets du tabac s'exercent sournoisement sur la plupart des organes, mois après mois, années après années.

Les personnes fumant quelques cigarettes par jour ne sont pas à l'abri de conséquences néfastes sur leur santé. Il n'existe pas de "petits fumeurs", c'est la durée de consommation qui est un des principaux facteurs de risque. Les personnes fumant 5 à 10 cigarettes par jour pendant plus de 20 ans prennent autant de risque.

Le cancer, des chiffres qu'il faut connaître : Le tabac aggrave les risques de développer un cancer. Le tabac est le premier facteur de risque du cancer. La fumée et les produits cancérigènes provenant de la combustion se déposent dans une grande partie des organes, par l'intermédiaire de l'inspiration et des poumons ou de la salive. Les voies digestives, la vessie, les poumons, la langue, et la gorge sont particulièrement atteints.

50% des cancers de la vessie sont liés au tabac. Un cancer sur trois est provoqué par le tabagisme. Plus de 85% des cas de cancer du poumon sont liés au tabagisme actif et 5% au tabagisme passif. Arrêter de fumer diminue les risques de voir apparaître un cancer du poumon.

Les maladies cardiovasculaires : Le tabagisme est un des principaux facteurs de risque des maladies cardiovasculaire, infarctus du myocarde, hypertension artérielle, artérite des membres inférieurs, accident vasculaire, impuissance, thrombose sont aggravés chez les fumeurs. Le tabagisme favorise la formation de plaques d'athérome qui se déposent dans les artères, les obstruant partiellement et parfois totalement. Ce rétrécissement peut provoquer une douleur dans la poitrine, qu'on appelle l'angine de poitrine, pouvant évoluer vers un infarctus si l'artère irriguant le muscle cardiaque est complètement oblitérée. Avant 45 ans, 80% des victimes d'infarctus sont des fumeurs.

Les allergies : Le tabac augmente le risque de rhinite et de conjonctivite allergique en raison de son rôle irritant. Il aggrave et déclenche des manifestations allergiques. Les allergiques sont d'ailleurs souvent davantage gênés en présence de fumeurs.

L'asthme et la bronchite chronique : Le tabagisme est la première cause des maladies de l'appareil respiratoire telles que, la bronchite chronique et l'asthme. Le goudron provenant de la fumée de cigarette altère les cils des parois des vois respiratoires.

Les méfaits du tabac sur la peau. Le tabac est responsable de l'apparition de rides, en raison d'une dégradation des fibres élastiques par le tabac. D'un teint moins éclatant, cireux, terreux, un peu grisâtre rapidement réversible après l'arrêt du tabac. D'une haleine désagréable. Du jaunissement des dents. Une moins bonne cicatrisation.

Les problèmes ORL :  Les infections ORL concernant le nez, la gorge et les oreilles sont plus fréquentes chez les fumeurs. Les fumeurs présentent davantage d'angines, de rhinopharyngites, de laryngites ou d'otites. La voix rocailleuse si typique, est reconnaissable chez les grands fumeurs.

L'influence du tabac sur les gencives : Le tabagisme est associé à différentes pathologies gingivales ou parodontales courantes. Les fumeurs ont ainsi sept fois plus de risque de développer une maladie parodontale ou gingivale par comparaison aux non-fumeurs.

Impact de la consommation de tabac sur la bouche et les gencives : Le tabagisme est un facteur de risque majeur dans les maladies parodontales.

Parmi les effets délétères connus : Le tabac entraîne une perturbation de la flore bactérienne. Les fumeurs présentent un risque accru d'être affectés par des bactéries pathogènes, à l'origine d'affections gingivales ou parodontales (tissu de soutien des dents).

Cancer des gencives : La consommation de tabac sous toutes ses formes est un facteur de risques importants de cancer de la bouche (y compris des gencives). Les fumeurs courent 6 fois plus de risques de souffrir d'un cancer de la bouche. Les fumeurs de tabac "non fumé" (à chiquer, à priser, à sucer), courent 50 fois plus de risque de développer une forme de cancer de la bouche.

Comment les bénéfices physiques de l'arrêt du tabac s'inscrivent-ils dans le temps après votre dernière cigarette ?

Après 20 minutes : La pression sanguine et le rythme cardiaque redeviennent normaux.

Après 8 heures : La quantité de monoxyde de carbone (gaz toxique de la fumée de cigarette) dans le sang diminue. La quantité d'oxygène dans le sang redevient normale.

Après 24 heures : Le corps ne contient plus de nicotine. Elle ne lui parviendra désormais plus sous forme de "shoot". Le risque d'infarctus du myocarde diminue déjà, et les poumons commencent à éliminer les résidus de fumée. Les poumons commencent à éliminer les mucus et goudrons. Les risques d'infections respiratoires comme la bronchite et la pneumonie, se réduit.

Après 48 heures : Le goût et l'odorat s'améliorent. En règle générale la nicotine n'est plus décelable dans le sang. Les terminaisons nerveuses commencent à se régénérer.

Après 72 heures : Les bronches se relâchent et respirer redevient plus facile, on se sent plus énergique.

Après 2 semaines à 3 mois : La toux et la fatigue diminuent. On récupère du souffle de plus en plus et  la marche devient plus facile.

Après 3 à 9 mois : La respiration s'améliore encore. La fonction pulmonaire est augmentée de 5 à 10%. La voix devient plus claire. La toux, la congestion nasale, la fatigue et l'essoufflement diminuent. Les cils vibratoires dans les poumons se régénèrent et la capacité de l'organisme d'éliminer le mucus, de purifier les poumons et de combattre l'infection s'accroît.

Après 1 année : Le risque d'infarctus du myocarde diminue de moitié. Le risque d'accident vasculaire cérébral rejoint celui des non-fumeurs. Le risque pour la femme, de contracter un cancer du col de l'utérus redevient comparable à celui d'une femme n'ayant jamais fumé.

Après 5 années : Le risque de cancer du poumon, de la bouche, de l'œsophage et de la vessie diminue quasiment de moitié. Celui des maladies cardiaques rejoint celui des non-fumeurs.

Après 10 à 15 années : L'espérance de vie redevient identique à celle des personnes n'ayant jamais fumé.

Les bénéfices sur la santé de l'arrêt du tabac : Le risque de cancer du poumon est réduit de 50% après 5 ans d'arrêt, et est équivalent à celui du non fumeur après 15 ans d'arrêt. Celui de l'infarctus est réduit de 50% après 1 an, celui des accidents vasculaires est égal à ceux des non fumeurs après 1 an d'arrêt. L'arrêt du tabac peut diminuer les manifestations allergiques, l'intensité des crises d'asthme et le nombre d'épisodes de bronchites chroniques. La peau reprend rapidement une couleur plus vive et une certaine élasticité. L'haleine est plus agréable et moins fétide.

L'arrêt du tabac peut entraîner l'apparition d'une toux accompagnée de crachats provoquée par la reprise de l'activité des cils des bronches (qui fonctionnaient moins bien du fait de leur immobilisation par les substances toxiques du tabac). De nombreux fumeurs s'étonnent alors de se "sentir moins bien", que quand ils ne fumaient pas.

L’arrêt du tabac par Hypnose repose sur le mécanisme de la suggestion et le concept de l'empreinte. Il existe en chaque fumeur une part qui désire, et a toujours désiré se délivrer un jour du tabac. Le Thérapeute amplifie cette part, si infime soit-elle. Il donne l'avantage à des pensées, et à un discours différents qui déplacent le tabagique vers un comportement non-fumeur.

Arrêt du tabac par Hypnose.

Arrêtez de fumer définitivement : L'Hypnose est une technique efficace dans la prise en charge de l'arrêt du tabac. Le Patient commence par se convaincre lui-même que le moment est venu d'arrêter de fumer. Il perçoit la cigarette comme indésirable, comme étrangère ou comme un bourreau dont il est la victime. La motivation du tabagique doit être personnelle. Si le Patient est poussé à l’arrêt du tabac par son entourage, alors, l'échec est probable.

Technique d’Hypnose pour arrêter de fumer : L’arrêt du tabac par Hypnose repose sur le mécanisme de la suggestion et le concept de l'empreinte. Il existe en chaque fumeur une part qui désire, et a toujours désiré se délivrer un jour du tabac.

La qualité de la relation Thérapeute-Patient, peut à elle seule représenter une suggestion suffisante dans l’arrêt du tabac par Hypnose. Elle dépend de l'attitude que le tabagique espère du Thérapeute, bienveillante ou autoritaire, rassurante ou alarmiste.

La technique pour arrêter de fumer par Hypnose fonctionne sur les Patients faiblement ou très fortement dépendants à la nicotine. Elle calme les symptômes de manque sévère aux composants du tabac, et aux gestes et comportements addictifs.

Nous faisons une séance unique d'Hypnose pour arrêter de fumer, suivie d'une éventuelle séance de rattrapage en cas de difficultés. Si le sevrage n'apparaît toujours pas, il ne sert à rien de multiplier les séances. Il faut attendre quelques semaines avant de renouveler le traitement d'Hypnose. L'arrêt brutal et immédiat, s'est révélé toujours préférable à l'arrêt progressif. Le Patient choisit l'Hypnose justement parce qu'il souhaite être débarrassé au plus vite du tabac. Toutefois, de nombreux Patients ont besoin d'étapes pour affermir leur décision et s'habituer au changement. Il faut donc assurer un suivi pour améliorer les résultats.

Résultats de l’Hypnose pour arrêter de fumer : Taux de réussite dans l'arrêt du tabac par Hypnose: Environ 70% un mois après la séance.

Et si vous changiez vos mauvaises habitudes ?

Retrouvez votre niveau de détente normal. Dites "Non"  à la cigarette pour garder votre santé et économiser une forte somme d'argent (exemple d'un paquet de cigarettes par jour): 7.00 € X 30 jours = 210.00 € X 12 mois = 2520.00 €.

L'Hypnose vous offre cette possibilité d'inverser le processus. En éliminant le manque et le besoin de compensation, l'Hypnose vous évite de prendre du poids en devenant non-fumeur.
Si vous voulez réellement arrêter de fumer, vous trouverez dans l'Hypnose une aide efficace et naturelle !